Comparez avant d'acheter vos LEGO

LEGO The Hobbit Micro Scale Bag End

Je rebondis sur ma propre théorie concernant les MicroFighters de la gamme LEGO Star Wars (Voir cet article) en jetant un oeil du côté du set exclusif LEGO The Hobbit vendu pour la modique somme de 40$ lors du dernier San Diego Comic Con : Micro Scale Bag End.

Au menu, 130 pièces, une minifig de Bilbo et au final une version miniature du set 79003 An Unexpected Gathering sorti en 2012.

J'en viens à mon interprétation de ce set : Et si LEGO décidait de décliner ce principe de mini-set pour la gamme Lord of the Rings / The Hobbit ? Ce format permettrait de proposer des bâtiments ou plus généralement des scènes qui sont difficiles à transposer au format System en raison du prix prohibitif que le nombre de pièces nécessaires impliquerait : Minas Tirith, Barad-dûr, Erebor ou encore Rivendell seraient des clients parfaitement adaptés. Plusieurs remakes de sets existants au format System viendraient éventuellement rejoindre ces mini-sets : Helm's Deep (9474 The Battle of Helm's Deep) ou Orthanc (10237 The Tower of Orthanc) par exemple.

Si on admet que LEGO teste des concepts avec ces sets exclusifs vendus lors de diverses conventions, cette théorie pourrait alors être réaliste.  En ce qui me concerne, une gamme de mini-sets accompagnés d'une minifig, serait la bienvenue. Elle nous permettrait d'ajouter à notre collection des scènes ou des endroits emblématiques que LEGO ne sortira probablement jamais à une échelle supérieure...

SI vous voulez vous offrir ce souvenir du Comic Con tiré à 1000 exemplaires, vous le trouverez en vente sur eBay en cliquant ici.


LEGO Lord of the Rings 2012

Si vous êtes un fanboy absolu prêt à s'extasier en permanence et sans retenue sur ce que nous propose LEGO, ne lisez pas ce qui suit, il y a d'autres sites qui servent la soupe mieux que moi et qui ont fait de l'emploi des superlatifs élogieux leur fonds de commerce. 

Pour les autres, voici ce que je pense de cette gamme LEGO Lord of the Rings, après avoir vu ce qui est sans doute le rendu quasi-définitif des sets qui seront commercialisés. Tout d'abord, je précise que je ne suis pas un fan inconditionnel et intégriste de l'univers du Seigneur des Anneaux. J'aime beaucoup les films de Peter Jackson, mais j'ai toujours considéré les bouquins de Tolkien comme quelque chose d'ennuyeux et de rébarbatif, et je ne suis pas leul... Evidemment LEGO propose une gamme basée sur la version cinématographique de cette oeuvre, comme ce sera le cas pour The Hobbit d'ailleurs.

Après réflexion, je pense qu'il n'y a pas de quoi crier au génie avec cette gamme comme le font certains. Du Castle mélangé avec du Kingdoms, et vendu avec une bande de personnages judicieusement répartis pour vous faire acheter le lot, c'est très bien sur le plan marketing. Les minifigs sont réussies, les animaux également. Je n'ai jamais été fan des bouts de mur, des chariots, des rochers, etc....

Seuls les MOCeurs trouveront leur compte dans ces inventaires variés, les autres devront se contenter de reconstitutions rachitiques qui me font penser à des décors de cinéma : jolis en façade, mais sans profondeur. Comment LEGO a pu intituler le set 9474  : The Battle Of Helm’s Deep ? Ils n'ont pas vu le film ? Quelle bataille crédible peut-on reconstituer avec ce set dont le prix dépassera vraisemblablement les 100 € ???

Le problème du Seigneur des Anneaux, c'est qu'il s'agit d'une épopée épique peuplée de milliers de personnages, et LEGO, qui s'accroche à ses minifigs comme si il s'agissait de pépites d'or qu'il ne faut pas trop distribuer sous peine d'en voir le cours baisser, a bien du mal à restituer ce côté grandiose dans ces sets.

Il reste de belles minifigs, à aligner dans une vitrine ou à mettre en scène dans un diorama selon les envies. Personne ne jouera avec ces sets, ils ne sont même pas conçus pour cela. Dans le meilleurs des cas, ils feront plaisir aux collectionneurs, heureux de pouvoir allier deux de leurs passions, aux spéculateurs qui savent déjà que cette gamme sera du même acabit qu'un Pirates des Caraibes ou un Prince of Persia et deviendra vite recherchée par tous ceux qui ont attendu la promo ultime en vain, et aux MOCeurs qui s'en donneront à coeur joie pour mettre en scène les personnages emblématiques d'une saga cinématographique dont certains ne savent même pas qu'elle est tirée d'une épopée littéraire.

Pour ma part, cela confirme une fois de plus la tendance actuelle pour les licences qui n'intègrent ni vaisseau, ni engins roulants ou flottants : LEGO vend des minifigs avec des pièces autour, pour remplir la boite.  Ce n'est pas forcément une critique, mais c'est un tournant marketing important et il faudra s'y faire.

Si vous n'êtes pas d'accord avec tout ce qui est écrit ci-dessus, n'hésitez pas à le dire dans vos commentaires, mais restez polis. Chacun peut avoir un avis différent en fonction de son rapport avec les LEGO. Le débat reste préférable à l'extase inconditionnelle sous prétexte qu'il est de bon ton de courber l'échine et d'ouvrir son portefeuille sans discernement dés que l'on parle de LEGO.

 


Lord of the Rings

Le soufflé est-il en train de retomber doucement ? Après les annonces officielles relatives au lancement prochain d'une gamme LEGO LOTR, la publication de visuels ultra-préliminaires qui ne mettent pas cette gamme à son avantage et une première idée de la fourchette de prix de ces sets, il semblerait que l'excitation fasse place à une certaine lassitude.

Les fans de la gamme Kingdoms ont déjà compris qu'ils devront payer le prix fort pour obtenir des sets sur leur thème de prédilection et devront accepter le passage au Light flesh, et les autres ont compris que cette nouvelle gamme leur coûtera beaucoup d'argent... Plus généralement, 2012 est une année au cours de laquelle il va falloir avoir les moyens financiers d'assouvir sa passion. Toutes les gammes sous licence sont commercialisées au prix fort et la patience devra être de mise pour tomber sur une promotion qui permettra de faire quelques économies.

Evidemment, la publication des visuels préliminaires ne rend sans doute pas hommage au résultat final que LEGO présentera à la vente lors de la sortie officielle des sets de cette gamme, prévue pour la mi 2012. Mais les fans réagissent toujours rapidement devant ces images floues, peuplées de minifigs provisoires, de scènes conçues à la va-vite et de montages grossiers effectués par LEGO  pour pouvoir sortir un catalogue revendeur dans les temps. Avant la publication de ces images, la spéculation atteignait son paroxysme, certains croyant déjà à une Bataille de Helm's Deep au format UCS... La réalité est toute autre : Quelques sets reproduisant vaguement des scènes clés de la trilogie LOTR dont il ne restera sans doute qu'une série de minifigs à collectionner.

Ce constat n'est pas exclusif à cette gamme LEGO LOTR, il s'applique aussi à de nombreux sets des autres gammes sous licence qui se révèlent décevants ou en tout cas bien loin des attentes surréalistes de la communauté. Dès la sortie de cette première vague de sets, on s'extasiera bien évidemment sur les diférentes minifigs proposées par LEGO, et qui seront difficiles à comparer avec les versions customs conçues par les AFOLs. LOTR n'a pas bénéficié d'autant de customs réussis que l'univers Star Wars,  DC ou Marvel pour ne citer qu'eux. Les créations vues ici ou là ont souvent été le fruit de l'assemblage de pièces médiévales existantes et la ressemblance avec l'un ou l'autre des personnages du film est souvent très limitée.

De plus en plus souvent, les AFOLs semblent faire l'impasse sur les sets officiels pour se procurer uniquement les minifigs concernées via le marché parallèle, économisant ainsi de l'argent, mais également de la place... Ce second marché, sur Bricklink ou eBay par exemple, prend une ampleur plus importante chaque année et permet de se procurer en quelques clics l'ensemble des personnages d'une gamme, qui tiennent dans une enveloppe soigneusement rangée au fond d'un tiroir en attendant de venir peupler un MOC éventuel. Les amateurs de pièces en vrac se tourneront également vers Bricklink, où le coût de revient à l'unité est souvent moins élevé que celui d'un set officiel sous licence.

Cette nouvelle gamme LOTR connaîtra t'elle un succès commercial ? Sans doute que oui, même si je suis tout de même plus réservé quant au public touché par cet univers. LOTR n'est pas un univers facile à appréhender pour les plus jeunes.  La chronologie est complexe, les personnages nombreux, l'historique des évènements long et parfois fastidieux... La sortie de la première partie de l'adaptation de The Hobbit par Peter Jackson fin 2012 influencera sans doute la jeune clientèle de LEGO qui n'a pas lu et ne lira pas les bouquins de Tolkien. Mais au moment de choisir un cadeau pour leur enfant, les parents préfèreront sans doute une voiture de police ou une grue à une boite avec Gandalf sur un chariot... Seul le set 9474 The Battle of Helm’s Deep pourra éventuellement être assimilé à un playset de bataille médiévale par tous ceux qui ne connaissent pas ou peu l'univers de LOTR. Les autres sets sont des références trop précises aux films de Peter Jackson pour intéresser un gamin lambda qui n'aurait pas passé une demi-douzaines d'heures à les regarder.

Ce qui au final me fait dire que LEGO entre dans la catégorie Goodies Collector avec cette gamme dont la jouabilité ne devrait pas être le premier argument de vente, et dont la durée de vie ne sera pas celle de la licence Star Wars, n'en déplaise aux fans les plus intégristes de l'univers de Tolkien.

 


L'annonce officielle par LEGO de la licence Lord of the Rings et The Hobbit donne le coup d'envoi des spéculations et autres rumeurs sur ce que pourraient être les futures minifigs et les futurs sets qui nous feront dépenser encore plus d'argent en 2012.

Les fans de Tolkien et de LEGO sont impatients de voir ce que le fabricant va  proposer de concret avec pour base un univers immensément riche en personnages, lieux, évènements, etc... Les possibilités sont nombreuses et les forums bruissent déjà d'hypothèses en tous genres. Hypothèses qui sont, comme d'habitude, un peu trop optimistes...

A mon humble avis, il ne faut pas s'attendre à un miracle avec cette nouvelle licence. Nous aurons droit à de jolies minfigs, aucun doute là dessus. LEGO dispose d'un savoir-faire dans ce domaine qu'il faut lui reconnaître. Le visuel  de Frodon publié aujourd'hui est d'ailleurs impressionnant, même s'il ne s'agit que d'un rendu 3D.

Concernant les sets, je suis plus réservé. Lorsque l'on voit la gamme Pirates des Caraibes, le set 6860 The Batcave (2012) de la gamme LEGO Super Heroes, ou le set 7879 Hoth Echo Base (2011) de la gamme Star Wars, on comprend vite que LEGO propose des playsets qui affichent rapidement leurs limites : Reconstitution des lieux très (trop) symbolique pour être fidèle, jouabilité un peu limitée, finition grossière...

Les contraintes commerciales sont passées par là et LEGO se doit de trouver un certain équilibre. Les sets de la licence LOTR & The Hobbit n'échapperont pas à cette règle et il ne faut pas s'attendre à un Hobbiton verdoyant au feuillage toufu et aux maisonnettes ultra-détaillés ou à un  UCS de 3000 pièces de la bataille de Helm's Deep... Les MOCs sur l'univers LOTR que nous avons vu jusqu'ici sont certes excitants, mais LEGO ne produira pas ce type de set.

Pour ce qui me concerne, les minifigs sont une priorité. J'ai hâte de pouvoir obtenir un Frodon, un Gandalf, un Gimli ou encore un Legolas... Quelques chariots, chevaux, arbres, rochers, bateaux feront l'affaire pour accompagner ces minifigs. Un ou deux Battle Packs avec des orcs seront les bienvenus également.

Je sais que les fans de Castle ou de Kingdoms n'auront aucun mal à intégrer ces minifigs dans leur univers médieval. En y ajoutant une touche de fantastique, ils pourront recréer de nombreuses scènes des films de la trilogie LOTR.

En fait, maintenant que la licence est officielle, de nombreuses questions restent en suspens : Comment LEGO va reproduire l'anneau, le précieux ? Comment va prendre forme Gollum ? Aurons nous droit à une minifig ou à un assemblage de pièces ?...

Si LEGO réussit à proposer une gamme de sets de qualité, cette licence pourrait rapidement devenir un gros succès commercial. Elle sera cependant vraisemblablement limitée dans le temps, puisque directement liée aux films LOTR déjà sortis et à ceux qui sortiront en 2012 et 2013.

LEGO en profitera aussi sans doute au passage pour faire disparaitre la gamme Kingdoms, terminée en beauté avec la commercialisation du set 10223 Kingdoms Joust en fin d'année.

Pour finir, je vous mets le texte du communiqué de presse qui pourrait sous-entendre que ls minifigs seraient également commercialisées séparément (en sachets?) :

... Information about the sets and collectible minifigures from both collections will be unveiled at a later date at TheLordoftheRings.LEGO.com.